(+32) 0491 555 844

Petit post écrit hier et planifié initialement pour le 16, mais vu les circonstances, je préfère le publier aujourd’hui…
Et en profiter pour vous copier, en commentaire, l’article qui m’a fait changer d’vis pour la date…




Bref…

Deux mots sur la Covid-19

Oui, LA Covid-19. N’en déplaise à certains, c’est du genre féminin. Tout simplement parce que, si j’en crois l’Académie (l’Académie française, par la Star académie, hein), un acronyme prend le genre du mot principal. Et comme Covid-19 signifie : maladie (D comme disease) causée par le COronaVIrus découvert en 2019, donc LA maladie => LA Covid…

Bref … deux mots sur la Covid-19…

Sous forme de question : c’est moi, ou une nouvelle vague est en train de se préparer ?

Il me semble que tous les indicateurs sont au vert pour nous refiler une nouvelle couche de coronavirus, non ?

On est le 12 quand j’écris ceci, et ce sera publié le 16, sauf erreur de ma part… On en reparle dans quelques jours ? Disons pour la fête de Mabon… Espérons que ce n’est qu’un minuscule “sursaut”…

Ha mais non, j’oubliais, c’est juste pour faire peur aux moutons-moutruches-mougeons ! Les diplômés Facebook qui pensent par eux-mêmes savent que c’est une fausse pandémie avec une fausse maladie et un faux virus, le tout inventé pour pouvoir vendre des masques en papier… Suis-je bête…

Et sinon, à part ça, une petite constatation du côté des “cas” (qu’il s’agisse de personnes chez qui on a simplement constaté la présence du virus sans symptôme, ou très peu, ou de gens ayant survécu à deux – trois semaines de réa).

Est-ce que l’appellation de “maladie de l’intolérance systémique à l’effort” vous dit quelque chose ? Appellation made in USA de ce que nous appelons le “syndrome de fatigue chronique”. Et que l’OMS appelle le “syndrome de fatigue post-virale”… Alors, si vous voulez paraître plus savant, vous parlerez de “encéphalomyélite myalgique”, mais la fatigue chronique sera mieux comprise…

Hé bien … ce syndrome se retrouve déjà dans une part non négligeable des porteurs (les asymptomatiques et ceux qui ont eu la totalité des symptômes) ! Et ce n’est pas fini !
Des patients infectés aux premiers mois de la pandémie de Covid-19 reviennent consulter pour cause de courbatures, maux de tête, et d’autres symptômes comme un sommeil ne permettant pas de récupérer, des “malaises post-effort” (un effort banal – physique ou intellectuel – épuise la personne, la fatigue persistant des heures, voire des jours), des troubles cognitifs (problèmes de mémoire, difficultés de concentration, ralentissement du traitement de l’information), des difficultés à rester debout, des troubles digestifs (intestin irritable), des douleurs articulaires ou musculaires, des pharyngites, plus rarement des anomalies pulmonaires, cardiovasculaires (tachycardie posturale) et génito-urinaires, ou encore des symptômes de fibromyalgie… Il y en aura des milliers d’autres dans les mois à venir !

La médecine conventionnelle n’a aucun traitement efficace pour le moment (un jour, peut-être, mais, bon, ça rapporte plus de traiter des douleurs durant des années que de guérir un patient) mais la médecine non-conventionnelle propose des pistes en travaillant sur le système immunitaire et le contrôle de l’état inflammatoire, avec un renforcement énergétique. On y croit ou on n’y croit pas, mais, bon, si vous préférez vous résigner à avaler des anti-douleurs et des machins chimiques toute votre vie, c’est votre droit le plus strict…

Ne pas confondre Covid et Corvid !

%d blogueurs aiment cette page :