(+32) 0491 555 844

N’en déplaise aux extrémistes militant pour l’égalité de l’homme et de la femme, NON, nous ne sommes pas égaux devant la maladie.
Et ça se constate (encore une fois) avec notre pathologie de l’année, la Covid-19.

Il y a (et ça, ça va faire plaisir à certains et à certaines) à peu près autant de mâles que de femelles de l’espèce humaine touchés par la Covid…

MAIS … depuis le début de la pandémie, la communauté scientifique a remarqué un nombre plus important de cas graves chez les hommes que chez les femmes.

La probabilité d’être hospitalisé en soins intensifs (et d’en mourir) est presque trois fois plus élevée pour les hommes que pour les femmes.

Une étude qui a quand même porté sur exactement 3.111.714 personnes infectées.

Pour être précis : le risque de choper un cas grave est 2,84 fois plus élevé chez les hommes, et le rapport pour les décès est de 1,39 fois.

Et c’est comme ça dans le monde entier…

Mesdames les féministes, n’oubliez pas de protester contre cette injustice flagrante qui vous prive d’une partie de vos droits à la souffrance et à la mort par rapport aux hommes !

%d blogueurs aiment cette page :